Aller au-devant des tout-petits

Vous avez sans doute vu passer l’information, Culture Montérégie organise un mini-colloque ce mercredi 12 février pour discuter de l’effet des arts sur les tout-petits et mieux comprendre ce public. Si nous sommes convaincus que l’art est une occasion dès le plus jeune âge d’éveiller l’intelligence et les sens, la façon de s’adresser à cet auditoire particulier demande doigté et sensibilité. En effet, comment faire naître des moments d’émotion qui permettront à l’enfant de s’approprier son monde ; d’être en contact avec lui-même et les autres. Comment miser sur son intelligence et le laisser guider notre regard à hauteur de bambin ? Plus globalement, quelle est notre proposition pour susciter l’éveil artistique chez les 0 à 5 ans ? Dix chercheurs et praticiens viendront présenter leurs stratégies pour mieux s’adresse aux tout-petits.

C’est dans la perspective de contribuer à outiller les artistes et les organismes de la Montérégie et de favoriser des collaborations entre créateurs qui s’intéressent à ce public que nous avons convié le milieu. Ce mini-colloque s’inscrit dans une vaste initiative pour l’éveil culturel des tout-petits en Montérégie. Un comité formé du Regroupement des centres de la petite enfance de la Montérégie (RCPEM), de la direction régionale du ministère de la Culture et des Communications, de Culture Montérégie et du comité régional Opération Colibri a été créé pour réfléchir aux moyens de sensibiliser les milieux, ainsi que de valoriser et d’enrichir les connaissances sur les pratiques et les effets de l’éveil aux arts très tôt dans la vie des enfants.

Si vous ne pouvez prendre part à la rencontre, vous aurez la possibilité d’écouter les balados qui en seront tirés. L’enregistrement de cette série de balados se poursuivra d’ailleurs en mai prochain, à l’occasion du 5e colloque international qu’organise le RCPEM à Saint-Hyacinthe. Le Regroupement choisit de faire la part belle à l’éveil culturel dans sa programmation de trois jours avec des invités internationaux.

Nancy Bélanger
Directrice générale

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email