Réinventez-vous, qu’ils disaient ? D’accord !

Nous avons tous souhaité ardemment l’arrivée de 2021. Puis, cette nouvelle année a fait son lit dans la précédente, et rien n’a vraiment changé. Les mesures sanitaires continuent à nous dicter des restrictions sévères. Même qu’une couche s’est ajoutée. Nous avons donc envie, parfois, de hurler notre désir que les choses reviennent comme avant. Pourtant, force est de constater que cette crise a opéré en nous des transformations profondes, dont certaines sont irréversibles et… intéressantes.

À Culture Montérégie cette situation a eu un effet incroyablement dynamisant. Du jour 1, toute l’équipe s’est mise en mode solution dans une synergie incroyable, ce qui nous a amenés à repenser nos services aux membres, et à en inventer des nouveaux. Nous avons participé à de multiples échanges pour prévoir la relance du milieu culturel après la pandémie, ce qui nous a permis de tisser ou d’approfondir des liens avec les gens de l’économie, du tourisme et de l’aménagement du territoire.

Dès le printemps, nous avons modifié notre cérémonie de remise annuelle des prix pour adopter une formule numérique qui a généré 3 000 visionnements ! En quelques semaines, nous avons aussi transformé notre offre de formations et fait en sorte que ces dernières puissent continuer de façon virtuelle. Grâce à l’Entente de partenariat territorial pour les arts et les lettres en Montérégie (MRC/MAMH/CALQ), nous avons accompagné des dizaines d’artistes. Cette entente a été signée en mars pour trois ans, à hauteur de 1,878 M$. Depuis, 701 500 $ de bourses ont été attribués à des artistes et des organismes partout sur le territoire.

Rapidement, pour outiller les artistes, les organismes et les entreprises, nous avons mis sur pied des conférences gratuites concernant les lois sur le statut de l’artiste, le droit d’auteur, la philanthropie et la démarche artistique. La prochaine conférence aura lieu le 25 février et portera sur la créativité et l’innovation. Nous voulons aussi donner à tous quelques clés de fiscalité. C’est pourquoi nous avons travaillé avec le cabinet-conseil KPMG, ce qui nous permettra de vous proposer bientôt des capsules préparées par ces spécialistes.

Et les choses ne s’arrêtent pas là ! Nous avons invité une stagiaire à joindre nos rangs pour organiser avec nous un bureau de coordination Culture-Éducation en Montérégie. Nous nous sommes penchés sur la réalité complexe de la diffusion numérique, et grâce à la SPEC, nous avons organisé une résidence pour permettre l’adaptation, dans des conditions optimales, d’un spectacle à cette nouvelle forme de diffusion (voir l’article de Christian Laramée). Nous comptons poursuivre nos efforts pour aider l’ensemble du milieu à investir ce type d’écriture scénique.

Nous lançons un programme emballant de résidences artistiques sur Instagram. Ainsi, au cours des prochains mois, des artistes d’ici auront la possibilité de rayonner durant un mois entier grâce à cette plateforme, dont nous assurerons la promotion sur Internet, en montrant à tous leur travail et leur démarche. Nous sommes aussi à peaufiner les détails d’un programme d’accompagnement pour que les organisations culturelles s’adaptent à de nouveaux modèles d’affaires.

Et ce n’est pas fini. Nous sommes en train de mettre au point d’autres outils et d’autres projets pour appuyer toujours mieux le milieu culturel montérégien dans la grande aventure que nous vivons actuellement. J’ai hâte de vous en parler !

Réinventez-vous, qu’ils disaient ? Certainement ! C’est ce que nous faisons à une vitesse folle depuis un an. Je m’arrête ici un instant pour saluer une équipe tout simplement extraordinaire.  Bravo équipe de feu !

 

Nancy Bélanger
Directrice générale de Culture Montérégie

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email